Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 08:01

 

 

"Si la curiosité t'a conduit ici, vas-t-en" …

C'est la phrase que lit le profane sur le mur du Cabinet de Réflexion où il est enfermé, avant que lui soit donnée l'initiation qu'il a sollicitée. Or cette curiosité, le public, de tout temps, l'a manifestée à l'égard de la Franc-Maçonnerie. Et pour tenter de la satisfaire, tant de livres ont été déjà écrits, que le sujet devrait être épuisé.

Tout a été dit et même un peu plus ... Mais l'excès d'information tue l'information véritable parce que le lecteur profane (ou même maçon) n'est plus capable de démêler le vrai du faux dans l'amas des affirmations contradictoires … La curiosité devient un puits sans fond que rien ne peut combler lorsqu'elle s'attache à un sujet aussi vaste, aussi complexe … et aussi ancien.

Le Législateur de la Franc-Maçonnerie moderne
écrivait en 1723 : "Adam, notre premier père, créé à l'image de Dieu, le Grand Architecte de l'Univers, dut avoir les sciences libérales, et notamment la géométrie, gravées dans le cœur". On a beaucoup gaussé cette phrase. On lui a reproché la pompeuse prétention de faire - sous le vocable de géométrie, science essentielle du maçon constructeur - remonter le début de la Maçonnerie à l'origine du monde.

Rieurs et censeurs oublient que si le Franc-Maçon géométrise, il se plaît aussi à s’exprimer par des symboles ; Anderson, dans le style emphatique de son temps, a simplement voulu faire entendre que l’idée essentielle sur laquelle se fonde l’Ordre maçonnique, est une constante de l’esprit humain et que Maçonnisme est inséparable d’Humanisme. Mais tout ce qui vit évolue en fonction de l’époque et du milieu ; Humanisme et Maçonnisme, choses vivantes issues de principes invariables, s’expriment donc de façon variable et transitoire pour se faire entendre par des générations successives et répondre à leurs aspirations.

C’est parce que la Franc-Maçonnerie a su, sans trahir son idéal traditionnel, s’adapter aux hommes des divers temps et des divers pays pour les guider dans leur quête du perfectionnement individuel et social dans un climat d’amour fraternel, qu’elle est restée vivante et qu’elle apparaît protéiforme, ce qui déroute les profanes et même certains maçons insuffisamment attentifs aux conditions de son évolution.

Sa tâche n’est jamais achevée ; le but qu’elle poursuit inlassablement paraît reculer à mesure qu’elle progresse sur la voie qui y conduit. Le maçon le sait et il ne s’en émeut pas. Pour garder sa sérénité et conserver sa confiance, il lui suffit de se sentir engagé sur le sentier qui monte vers la lumière et d’être intimement assuré qu’à chacune des croisées du chemin, la maçonnerie saura lui inspirer le bon choix.

Cette confiance, cette sérénité, voilà le secret du Franc-Maçon qui pique si fort les curiosités. Et c’est un secret qu’il ne saurait trahir, parce qu’il ne pourrait l’exprimer de façon intelligible à qui n’est pas passé par les épreuves qui font d’un profane un Franc-Maçon.

Que ceux qui sont tentés de lire les ouvrages maçonniques n’espèrent pas y trouver révélé aucun secret : ils seraient bien déçus. Si la seule curiosité les pousse à cette lecture, qu’ils écoutent le conseil du Cabinet de Réflexion : " Si la curiosité t’a conduit ici, va-t’en ".

Mais si est né et a grandi dans leur cœur le besoin d'apprendre une géométrie humaine, créatrice d'ordre, d'équilibre, de mesure et d'harmonie dans l'individu d'abord, dans la société ensuite, rendus tous deux plus fraternels, alors seulement, ils auront chance de tirer quelque profit des études qui leurs sont offertes sur la Franc-Maçonnerie, telle que l'a façonnée son histoire.



Bonnes pages -
Joannis Corneloup -
 La Franc-Maçonnerie universelle - Préface - Editions la Clé de Voûte

N. B. - Souvent, des amis francs-maçons ou profanes, nous interrogent sur les ouvrages à propos de la Franc-Maçonnerie sur lesquels ils pourraient porter leur choix en priorité. C'est la raison qui nous a incités à créer, sur ce blog, cette nouvelle catégorie : "Bonnes pages" (inspirée de celle qu'a créée sur son site le Grand Chapitre Général du Grand Orient De France). Elle est destinée à proposer soit la présentation d'ouvrages, soit des pages de ces ouvrages, significatives de la pensée maçonnique. Pour débuter cette "série", nous avons choisi un texte d'un Franc-Maçon incontesté, Joannis Corneloup, sur un sujet toujours brûlant : "le secret maçonnique".


Maj 12 12 09 *

Partager cet article

Repost 0
Published by Eusthenes - dans Bonnes pages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Propos maçonniques
  • Propos maçonniques
  • : Puissent ces quelques propos témoigner de la permanence de la recherche d'une vérité fuyante et incertaine accaparée par ceux qui - prétendant la détenir - voudraient l'imposer, même par la tyrannie. Ce blog n'engage que ses auteurs. Il est dédié à tous les frères et soeurs - orphelins d'un projet maçonnique exigeant et cohérent - pour des lendemains à repenser, à rebâtir, à rêver.
  • Contact

Google Translator

globeClick on the globe. Copy the URL of the blog page to be translated into the entry bar "Translating the next page". Indicate the desired translation : French to ...  Close the blog page in French

Commentaires

Vous pouvez me faire part de vos commentaires en cliquant sur ce lien

Droits

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments - photos, poèmes, articles personnels - publiés sur ce blog, de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit - électronique, papier ou tout autres supports - sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur.

Blog crée en février 2008 par Blog "Propos Maçonniques", Nom d'auteur et tous droits réservés.

© 2008 Blog "Propos maçonniques"