Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 23:33

"Sincérité Parfaite" -

Je sais bien que je ne sais rien ou peu de chose de la Franc-maçonnerie. Mais je croyais avoir compris dans cette superbe formule rituelle : "Mes frères me reconnaissent comme tel", que la Franc-Maçonnerie n'est pas un état, que le franc-maçon n'existe pas par soi-même, qu'il n'existe que parce qu'il est reconnu par d'autres francs-maçons qui n'existent eux-mêmes que par la reconnaissance des autres. Or, pous se faire reconnaître, il faut être là ...


Qu'en est-il de celui qui n'est pas là ? Comment les Frères pourront-ils le reconnaître et le faire exister s'ils ne le voient pas et s'ils observent qu'il ne tient pas ses engagements ? Le Franc-Maçon peut-il agir en franc-maçon hors du temple, s'il ne fréquente plus le temple et néglige ses obligations, hors des cas de force majeure ?
Si courte et brève que soit ma vocation, il me semble avoir reconnu qu'elle s'abreuve au temple, en tenue. Et je m'y trouve assidu. Ce ne peut- être suffisant sans doute. Mais il me semble que c'est l'indispensable minimum.

Au demeurant, puisque l'Ordre prospère en l'état des choses, c'est que je dois faire erreur quelque part. Je dois avoir tort de penser ce que je pense. Dans ce cas que reste-t-il de ma vocation si fragilement acquise ?

                                                                   °
                                                                 °   °

II reste que cela fait vingt cinq ans que je vais régulièrement deux fois le mois, rejoindre les Frères pour me faire reconnaître, rejoindre les Frères, pour qu'ils soient eux-mêmes reconnus. J'ai l'humilité, nécessaire, de croire que lorsqu'ils m'ont confié le maillet, ce n'est pas en raison de la vocation qu'ils m'auraient reconnue, mais par le fait qu'il n'y avait personne d'autre sur le moment pour vouloir le prendre.
Je me trouvai dans la position d'avoir à conduire les travaux d'un atelier du Grand Orient sans encore trop savoir ce qu'était la Franc-Maçonnerie, n'ayant pour référence que quelques repères dont les bases me semblaient mal assurées.

Puisque la Franc-Maçonnerie ne s'accorde comme moyen de propagande que la force de l'exemple, je m'efforçai de me couler dans l'image de ce que je m'imaginais devoir être le Franc-Maçon modèle. Comment faire puisque je ne rencontrai plus personne pour dire le modèle et que je devenais, par fonction, le modèle et l'exemple ?
Bien sûr, j'ai fait comme j'ai pu. Puisque la Franc Maçonnerie m'appelle, puisque je reste dedans, je m'efforce de faire ce qu'elle me demande de faire, en espérant sa compréhension et sa mansuétude.

Je ne suis pas sûr de les avoir obtenues. J'ai dû quelque part mettre à côté, car je vois bien que, si l'atelier est prospère de ses nouvelles acquisitions (apprentis et compagnons) il s'est appauvri de nombreux Frères Maîtres qui ne fréquentent plus nos colonnes et qui ne nous font pas la grâce de nous accorder leurs lumières et leur aide, pour instruire, transmettre, assurer la continuité. 
           
                                                                   °
                                                                 °   °


On dit pour les croyants, que la foi vient en s'agenouillant. On dit que c'est en forgeant qu'on devient forgeron. Est-ce en étant franc-maçon qu'on deviendrait franc-maçon ? Progressivement, par le travail sans repos, par l'assiduité exigeante et la fréquentation du temple ? Je ne suis pas loin de me laisser aller à le croire. 
Mais cela doit être insuffisant. Et je ne comprends pas le reste.

Si la Franc-Maçonnerie m'a appelé, début de vocation, je ne parviens pas à entrer complètement : j'ai encore des manques.  Elle emploie des mots qui me sont chers, des grands mots qu'elle ose mettre en avant : Justice, Honnêteté, Liberté, Perfection, et d'autres : Vice et Vertu, Amour et Fraternité, Lumière et Sagesse, Tolérance, Vérité et Utopie et pour couronner le tout : l'Homme et la Société.
II n'est pas question d'Argent ni d'Ambition, de pouvoir ni de profit, de carrière ou de promotion, de supérieur ni d'inférieurs, de domination ou de soumission : "Jamais plus un genou en terre" … Eclatante formule dont j'essaie de me faire un guide de conduite chaque jour.

Certes depuis bien longtemps, avant d'entrer en maçonnerie, je réfléchis à ce qui devrait être juste et honnête pour conduire ma vie et je fais effort pour trouver la vérité et la liberté. Je pense ne jamais avoir trop injurié ces grands mots. Mais est-ce bien suffisant ?
Si la Franc-Maçonnerie m'appelle (vocatio) ce n'est pas pour s'intéresser à mon cas personnel.

Et je ne vois pas que l'exemple que je pourrais fournir si je venais à être parfait, suffirait à promouvoir tous ces concepts dans la société au bénéfice de l'humanité.
Quel autre moyen d'action que le seul exemple ou comment comprendre ce seul moyen d'exemple dont elle se targue pour améliorer à la fois l'homme et la société ? Quel mystère !…

Je me sens un franc-maçon bien indigent. J'ai regardé bien sûr du côté du symbolisme, de la kabbale, du judaïsme, de l'alchimie, des nombres et des religions. Cela ajoute à ma confusion et je reste incrédule, ignorant sans doute. Vocation peut-être puisque j'ai été appelé, mais ignorant et bien incapable d'en être l'acteur parce que je n'en comprends pas les moyens.

                                                                   °
                                                                 °   °

Tout ceci dit dans le souci d'une "Sincérité Parfaite", en mémoire de la lumière que j'ai reçue dans l'atelier qui porte ce titre distinctif …


Maj 19 10 09 - GA - L0

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyrille - dans Franc-Maçonnerie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Propos maçonniques
  • Propos maçonniques
  • : Puissent ces quelques propos témoigner de la permanence de la recherche d'une vérité fuyante et incertaine accaparée par ceux qui - prétendant la détenir - voudraient l'imposer, même par la tyrannie. Ce blog n'engage que ses auteurs. Il est dédié à tous les frères et soeurs - orphelins d'un projet maçonnique exigeant et cohérent - pour des lendemains à repenser, à rebâtir, à rêver.
  • Contact

Google Translator

globeClick on the globe. Copy the URL of the blog page to be translated into the entry bar "Translating the next page". Indicate the desired translation : French to ...  Close the blog page in French

Commentaires

Vous pouvez me faire part de vos commentaires en cliquant sur ce lien

Droits

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments - photos, poèmes, articles personnels - publiés sur ce blog, de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit - électronique, papier ou tout autres supports - sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur.

Blog crée en février 2008 par Blog "Propos Maçonniques", Nom d'auteur et tous droits réservés.

© 2008 Blog "Propos maçonniques"