Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 08:09


       Réflexions sur les modalités du vote en loge ...

En complément aux propos sur "le bandeau" et sur "le cabinet de réflexion", qui sont les plus consultés sur ce blog, voici un propos sur les modalités du vote en loge, notamment pour l'admission d'un candidat.

Il s'agit de simples considérations, visant à une meilleure évaluation d'une pratique importante, en envisageant les dérapages qui peuvent en dévier gravement l'esprit et les résultats.

Ces modalités varient selon qu'il s'agit d'une discussion en loge, des élections du Collège des Officiers (Conseil d'Administration de la loge), et surtout pour de l'admission d'un candidat.

Les conclusions de l'orateur

Selon les disposition des règlements, lorsqu'une discussion est close ou avant toute consultation de la loge, l'orateur donne ses conclusions sans les motiver pour fixer le sens du vote, après quoi il ne peut être demandé la parole par aucun frère.

Le Vénérable met ces conclusions aux voix et la formulation : "que ceux qui sont favorables aux conclusions de l'orateur le manifestent en levant la main à mon coup de maillet, prend tout son sens et chacun sait pour ou contre quoi il vote, ce qui lève toute ambiguïté.

Le respect de ce protocole suppime le désarroi qui apparaît trop souvent avant un vote de la loge, lorsque le vénérable invite les frères  à voter après que l'orateur ait déclaré : "je suis favorable au passage au vote", sans fixer les sens du vote.

Dispositions générales pour les votes

Pour les discussions, l'atelier vote à main levée ou au scrutin secret par boules blanches et noires. Tout scrutin portant sur une personne (profane ou maçon) est, à deux exceptions près, obligatoirement secret. Toutes les délibérations sont prises à la majorité des suffrages. L'abstention n'est pas permise et en cas de partage des voix, celle du vénérable (à une exception près) est prépondérante.

Pour les élections, la règle générale est celle du scrutin uninominal par bulletins secrets. Pour le vénérable, ce scrutin est à la majorité absolue aux deux premiers tours et à la majorité relative au troisième tour, s'il y a lieu. Pour les autres officiers, ce scrutin est à deux tours, le premier à la majorité absolue et le second à la majorité relative. Toutefois, l'élection du collège des officiers peut être effectuée au scrutin de liste, à la majorité absolue des voix.

Les élections du maître des cérémonies, de l'hospitalier et du couvreur, peuvent être effectuées par acclamations, - ce qui constitue la première exception au au secret du vote sur les personnes.

Admission d'un candidat

L'admission d'un candidat qui a demandé sa réception dans une loge maçonnique est soumise à trois tours de scrutins.

Au premier tour, l'Atelier se prononce simplement au scrutin secret et à la majorité simple sur l'opportunité de la prise en considération de la demande et, sauf exception pour motif grave, ce premier tour est souvent une simple formalité.

Un deuxième tour de scrutin circule après l'audition du profane sous le bandeau.

Enfin, lorsque ce deuxième tour a donné un résultat favorable, un troisième tour, simple confirmation des deux premiers, est donné à main levée, au cours de la tenue de réception, ce qui constitue la seconde exception au secret du vote sur les personnes, si rarement respecté !

On voit donc en fait, que le deuxième tour de scrutin, après l'audition du profane sous le bandeau, revêt une importance capitale, car c'est ce tour de scrutin, et pratiquement lui seul, qui décide de l'admission du candidat.

Cette admission est prononcée si le scrutin rapporte un nombre de boules noires inférieur au quart du nombre des votants. Il semble donc qu'il convient d'insister sur le sens de la responsabilité que nous devons manifester, afin d'envisager lucidement les dérapages qui peuvent défigurer ce scrutin important.

En effet, ce scrutin s'exprime obligatoirement par oui ou par non - un "non" primant trois "oui" - ce qui interdit formellement de le transformer en un vote banal, qui peut lui s'exprimer tout autrement, dans toutes les autres consultations de l'Atelier.

Le consentement unanime et la justification des boules noires n'a pas subsisté dans la franc-maçonnerie moderne et l'on peut penser que c'est dommage. Que notre droit d'interroger un profane sous le bandeau et que nos votes s'exercent donc avec courage, honnêteté, confiance et responsabilité et qu'ils ne servent pas, comme cela peut arriver parfois, à dissimuler nos insuffisances.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Propos maçonniques
  • Propos maçonniques
  • : Puissent ces quelques propos témoigner de la permanence de la recherche d'une vérité fuyante et incertaine accaparée par ceux qui - prétendant la détenir - voudraient l'imposer, même par la tyrannie. Ce blog n'engage que ses auteurs. Il est dédié à tous les frères et soeurs - orphelins d'un projet maçonnique exigeant et cohérent - pour des lendemains à repenser, à rebâtir, à rêver.
  • Contact

Google Translator

globeClick on the globe. Copy the URL of the blog page to be translated into the entry bar "Translating the next page". Indicate the desired translation : French to ...  Close the blog page in French

Commentaires

Vous pouvez me faire part de vos commentaires en cliquant sur ce lien

Droits

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments - photos, poèmes, articles personnels - publiés sur ce blog, de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit - électronique, papier ou tout autres supports - sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur.

Blog crée en février 2008 par Blog "Propos Maçonniques", Nom d'auteur et tous droits réservés.

© 2008 Blog "Propos maçonniques"