Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 14:15
"Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi".
Article X de la déclaration des Droits de l’Homme de 1789.
  

                                                 

Identité nationale ...


Il y a des identités qui divisent la France. L'identité nationale est fondée sur les valeurs qui rassemblent. Elle ne s'administre pas. Quelle communauté humaine, athée ou non, n'est-elle pas flanquée d'un sacrilège puni par la loi ?

Pour vivre ensemble, il faut que les hommes aient en commun quelque chose de plus grand qu'eux - un dieu, une nation ou un idéal, une journée mythologique dont ils se souviennent ensemble. Toutes les personnes qui vivent sur la même "terre", ont besoin, pour vivre ensemble, d'un universel commun, qui permette la libre existence de chacun, tout en assurant la cohésion sociale. Les valeurs de cet idéal commun sont exprimées par la devise de la République.

La première valeur est l'Individu : "Agis de telle sorte que tu traites l’humanité comme une fin et non comme un moyen" - Kant.
Il s’agit bien là d’un fondement, où l’individu est considéré comme une fin et non simplement comme un moyen. C'est l'affirmation "du caractère sacré de la Personne humaine, de la primauté absolue de l'Individu" - Emile Durkheim.  Tout être humain possède des droits imprescriptibles et sacrés (Constitutions de 1958 - Droits de l’Homme de 1789). "L’Homme d’abord, tout l’Homme, tous les Hommes", Albert Memmi. Nous sommes donc tous uniques, tous différents, tous égaux. Dans la devise républicaine, la primauté de l'Individu correspond au mot : EGALITE.

La deuxième valeur est le Libre Examen. L’article X de la déclaration des Droits de l’Homme de 1789 dit que : "Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi".


Chacun dispose donc d'une Liberté absolue de penser. "Contraindre cette Liberté est une injustice, la supprimer est un sacrilège" - Rabaud Saint-Étienne. L’autonomie de chacun constitue un impératif fondamental : "Agis en toute circonstance de manière à cultiver l’autonomie d’autrui et la tienne se développera en même temps" - Jean-François Malherbe (1987).

Le Libre Examen refuse le principe d'autorité ainsi que tout dogmatisme qui impose une fois pour toutes, ce qui est vrai, ce qui est bien, ce qui est beau. Le Libre Examen est la base de la liberté absolue de conscience qui fonde l'autonomie de l'homme. Dans la devise républicaine, il correspond au mot : LIBERTE.

La troisième valeur est la Cohésion Sociale. La Laïcité a permis de fonder et de cimenter la République Française en créant un lien social qui n’était plus de nature religieuse. Et ce lien devenait beaucoup plus fort si, au-delà d’une valeur législative, il constituait une valeur morale.

La Cohésion Sociale se fonde sur la tolérance réciproque et le respect mutuel, instituant la primauté de certaines valeurs du groupe devant lesquelles doivent s'effacer les exigences individuelles. "La démocratie est la libre expression de tous les individualismes et de tous les communautarismes. La République est de même nature, mais l’individu s’efface à l’occasion au profit du groupe" -
Régis Debray.

Il s'agit donc d'un juste équilibre entre les Droits et les Devoirs de chacun. La Cohésion Sociale est le fondement du mieux vivre ensemble. Dans la devise républicaine, elle correspond au mot : FRATERNITE.

Ce qui constitue le ciment d'une société qui se régénère se reconnaît à ce qui est donné comme une vérité indiscutable, et comme un absolu de la foi : quiconque y touche est considéré comme sacrilège. La voie que la société choisira demain, sans doute l'ignorons-nous. Mais si elle peut conduire à faire de chacun, un homme bon, courageux, secourable, et un frère pour ses semblables, comme un ami pour lui-même, elle ne trahira pas nos espérances.

Alors, si nous trouvons sur notre route, des hommes qui n'ont ni nos croyances, ni la couleur de notre peau, ni notre méthode pour combattre l'injustice, ni nos façons d'aimer la lumière du jour, sachons pourtant les reconnaître comme des frères ...


Maj 26 03 2011 *

Partager cet article

Repost 0
Published by Eusthenes - dans Franc-Maçonnerie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Propos maçonniques
  • Propos maçonniques
  • : Puissent ces quelques propos témoigner de la permanence de la recherche d'une vérité fuyante et incertaine accaparée par ceux qui - prétendant la détenir - voudraient l'imposer, même par la tyrannie. Ce blog n'engage que ses auteurs. Il est dédié à tous les frères et soeurs - orphelins d'un projet maçonnique exigeant et cohérent - pour des lendemains à repenser, à rebâtir, à rêver.
  • Contact

Google Translator

globeClick on the globe. Copy the URL of the blog page to be translated into the entry bar "Translating the next page". Indicate the desired translation : French to ...  Close the blog page in French

Commentaires

Vous pouvez me faire part de vos commentaires en cliquant sur ce lien

Droits

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments - photos, poèmes, articles personnels - publiés sur ce blog, de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit - électronique, papier ou tout autres supports - sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur.

Blog crée en février 2008 par Blog "Propos Maçonniques", Nom d'auteur et tous droits réservés.

© 2008 Blog "Propos maçonniques"