Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 17:36
Complément de l'article présentation du livre avec les vidéos du film :

http://www.troispoints.info/article-jonathan-livingston-le-goeland-42736276.html

 

Première partie - Apprendre ...

 

Jonathan Livingston le Goéland n'était pas un oiseau ordinaire. La plupart des goélands se contentent d'apprendre à voler pour quêter leur nourriture. Pour eux, ce qui importe, ce n'est pas de voler, mais de manger. Pour Jonathan, l'essentiel n'était pas de manger, mais de voler. Mais il allait bien vite s'apercevoir que cette manière d'envisager les choses n'est pas la bonne pour être populaire parmi les oiseaux du clan. "Voyons, Jonathan, lui disait son père, nous ne vivons pas de vols planés. N'oublie jamais que le seul but du vol est de trouver sa nourriture". Pendant quelques jours, Jonathan s'efforça de se comporter comme les autres goélands qui crient et se battent pour attraper une tête de poisson. Mais le cœur n'y était pas.

 

JonathanlivingstonCela ne mène à rien pensait-il. Dire que je pourrais continuer à apprendre. Il y a tant et tant à apprendre. Et Jonathan se retrouva bientôt seul, en pleine mer, occupé à apprendre à voler, affamé, mais heureux. Dix fois il s'abattit sur l'eau dans un désordre éperdu de plumes. Un jour, il s'écartela même dans les airs et s'écrasa sur la mer, dure comme une pierre. Tandis qu'il sombrait, une étrange voix lui parlait du fond de lui-même. "Je n'ai aucune illusion à me faire. Je suis par nature un être limité. Il me faut vite oublier toutes ces folies. Je dois rentrer  chez moi et me contenter d'être ce que je suis, c'est a dire un goéland qui a des limites".

 

La voix se tut et Jonathan approuva. Il se jura que désormais il se contenterait de vivre comme les autres goélands. Tout le monde s'en trouverait ainsi beaucoup mieux. Jonathan se sentit réconforté d'avoir pris cette décision et de se résigner à rester un goéland comme les autres. Désormais, il combattrait cette force qui le poussait à apprendre. Il n'y aurait donc plus de défis, donc plus d'échecs. Mais soudain, Jonathan Livingston sursauta. Sa souffrance était effacée, ses sages résolutions évanouies, ses promesses d'un instant oubliées. Et il était heureux et fier de dominer sa peur et sa lassitude.

 

 

Lorsque Jonathan rejoignit le clan sur le rivage, les goélands l'attendaient, rassemblés en Grand Conseil.

" Jonathan Livingston le Goéland, dit l'Ancien, tu apprendras que l'irresponsabilité ne paie pas. Pour toi, la vie c'est peut-être l'inconnu et l'insondable, mais nous, nous sommes là pour manger et pour survivre aussi longtemps que possible".

- Mais, dit Jonathan, laissez-moi au moins une chance de vous montrer ce que j'ai découvert 

- La fraternité est rompue"  crièrent en chœur les goélands.  Et ils tournèrent tous le dos à Jonathan qui s'en alla seul, passer le reste de ses jours au-delà des falaises lointaines. Son seul regret ne venait pas de sa solitude, mais du fait que les autres goélands ne veuille pas croire à la gloire du vol et qu'ils refusaient d'ouvrir les yeux et de voir. Lui-même, apprenait chaque jour davantage. Ce qu'il avait naguère souhaité pour la communauté, il y accédait maintenant seul. Et Jonathan comprit que l'ennui, la peur et la colère sont les raisons pour lesquelles la vie des goélands est si brève. Il les chassa de ses pensées et vécut alors pleinement une existence belle et sereine.

 

JLGV-2Un soir, deux goélands apparurent, purs comme la lumière des étoiles.

" Qui êtes-vous ?  leur demanda Jonathan.

- Nous sommes les tiens. Nous sommes tes frères. Nous sommes venus te chercher pour te conduire plus haut, pour te guider vers ta vraie patrie

- De patrie, je n'en n'ai point, je suis un exclu !

- Mais non, Jonathan, tu peux t'élever davantage encore. Ton premier apprentissage est terminé, il est temps d'en commencer un autre".

 

Jonathan Livingston le Goéland avait eu l'intuition, toute sa vie, qu'un jour, elle s'illuminerait de cet instant merveilleux. Oui, il volerait  plus haut encore et le moment était venu, pour lui, de s'en aller pour vivre dans sa vraie patrie. "Je suis prêt, dit-il simplement". Et Jonathan, accompagnant les deux goélands étoiles, s'éleva dans le ciel et disparut avec eux.

 

                                   Lire la suite de l'histoire -  Le livre - Séquences du film   1  -  2

 

Eusthènes, 10 octobre 2010                    

MAJ 19 11 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Eusthenes - dans Bonnes pages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Propos maçonniques
  • Propos maçonniques
  • : Puissent ces quelques propos témoigner de la permanence de la recherche d'une vérité fuyante et incertaine accaparée par ceux qui - prétendant la détenir - voudraient l'imposer, même par la tyrannie. Ce blog n'engage que ses auteurs. Il est dédié à tous les frères et soeurs - orphelins d'un projet maçonnique exigeant et cohérent - pour des lendemains à repenser, à rebâtir, à rêver.
  • Contact

Google Translator

globeClick on the globe. Copy the URL of the blog page to be translated into the entry bar "Translating the next page". Indicate the desired translation : French to ...  Close the blog page in French

Commentaires

Vous pouvez me faire part de vos commentaires en cliquant sur ce lien

Droits

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments - photos, poèmes, articles personnels - publiés sur ce blog, de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit - électronique, papier ou tout autres supports - sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur.

Blog crée en février 2008 par Blog "Propos Maçonniques", Nom d'auteur et tous droits réservés.

© 2008 Blog "Propos maçonniques"