Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 07:41
 

Deuxième partie - Comprendre ...

   

JLG-V1C'est donc cela, le paradis, pensait Jonathan. Il survolait la mer vers un rivage tourmenté. Une douzaine de goélands vinrent à sa rencontre. Il comprit qu'il était le bienvenu et qu'il serait désormais ici, chez lui. Bien vite, Jonathan comprit qu'il y avait encore autant à apprendre ici que dans l'existence dont il venait. Avec toutefois une différence : les goélands d'ici pensaient comme lui. Pour eux, l'important était d'atteindre la perfection dans ce qu'ils aimaient le plus : voler. Et Jonathan oublia le monde d'où il était venu.  

 

Mais un jour, des souvenirs lui revinrent en mémoire. Il se demanda : "Pourquoi ne sommes-nous pas plus nombreux ici ? Nous progressons lentement. Nous passons d'un monde à un autre, presque identique, oubliant d'où nous venons, ignorant où nous allons, ne vivant que pour l'instant présent. Combien de vies avons-nous dû vivre avant de soupçonner qu'il y a mieux à faire dans l'existence que de manger, ou de se battre, ou de conquérir le pouvoir aux dépends de la communauté ? Mille vies, dix mille vies, avant de commencer à comprendre qu'il existe quelque chose qui s'appelle  la perfection, que notre seule raison de vivre est de découvrir et de proclamer. N'apprenons rien et le monde futur sera identique à celui d'aujourd'hui, avec les mêmes inerties et les mêmes interdits à combattre".

 

 

Un soir, Jonathan s'avança vers l'Ancien des goélands et lui demanda :  

" Ce monde n'a rien à voir avec le paradis, n'est-ce pas ? Où allons-nous ? Y a-t-il un lieu qui s'appelle le paradis ?

- Non John, répondit l'Ancien, il n'existe rien de tel. Le paradis, c'est simplement d'être soi-même, accompli. Souviens-toi, Jonathan, le paradis, c'est cela". Le secret consistait à ne plus se considérer comme le prisonnier d'un corps limité, mais comme un être omniprésent dans la durée et dans l'espace. Et jour après jour, Jonathan s'efforçait d'y parvenir. "Oublie la foi, lui répétait l'Ancien, ce qu'il te faut, c'est comprendre".

 

Vint le jour où l'Ancien disparut. Il disait aux goélands de poursuivre leurs efforts vers la connaissance pour comprendre le principe invisible de toute vie parfaite. Ils l'écoutaient, les yeux clos. "Jonathan, continue d'apprendre à aimer"... Ce furent ses dernières paroles ... De jour en jour, Jonathan pensait de plus en plus au pays d'où il était venu.  Il se demandait s'il n'y avait pas quelque part, là bas, un goéland qui luttait pour échapper à la servitude. Peut-être même, y en avait-il un autre, réduit comme lui, à la condition d'exclu, pour avoir osé proclamer sa vérité face au clan. Et plus Jonathan continuait d'apprendre à aimer, plus son désir de retourner vers le clan devenait intense. Car, pour lui, l'amour consistait à transmettre à un autre goéland, vacillant dans la solitude, à la recherche de la vérité, un peu de cette vérité que lui, Jonathan, avait approchée.

 

Son ami Sullivan se montrait sceptique : "John, tu as été jadis banni. Pourquoi crois-tu qu'ils t'écouteraient aujourd'hui ? Ils sont à mille lieues du paradis dont tu rêves de leur montrer le chemin". Mais Jonathan pensait quand même qu'il y avait peut-être, là bas, un ou deux goélands capables eux aussi d'apprendre. Et un jour, il dit à son ami : "Je dois m'en retourner" ... Sullivan soupira, mais il ne dit rien ...

 

                                      Lire la fin  de l'histoire -  Le livre - Séquences du film   1  -  2

 

Eusthènes, 10 octobre 2010                    

Partager cet article

Repost 0
Published by Eusthenes - dans Bonnes pages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Propos maçonniques
  • Propos maçonniques
  • : Puissent ces quelques propos témoigner de la permanence de la recherche d'une vérité fuyante et incertaine accaparée par ceux qui - prétendant la détenir - voudraient l'imposer, même par la tyrannie. Ce blog n'engage que ses auteurs. Il est dédié à tous les frères et soeurs - orphelins d'un projet maçonnique exigeant et cohérent - pour des lendemains à repenser, à rebâtir, à rêver.
  • Contact

Google Translator

globeClick on the globe. Copy the URL of the blog page to be translated into the entry bar "Translating the next page". Indicate the desired translation : French to ...  Close the blog page in French

Commentaires

Vous pouvez me faire part de vos commentaires en cliquant sur ce lien

Droits

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments - photos, poèmes, articles personnels - publiés sur ce blog, de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit - électronique, papier ou tout autres supports - sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur.

Blog crée en février 2008 par Blog "Propos Maçonniques", Nom d'auteur et tous droits réservés.

© 2008 Blog "Propos maçonniques"