Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 12:59


                                               Vêtements ...

 

errantUn jour, la Beauté et le Laid se rencontrèrent sur le rivage. Et ils dirent : "allons nous baigner dans la mer." Alors, ils se dévétirent et nagèrent.

 

 Au bout d'un moment, le Laid revint sur le rivage ; il s'habilla avec les vêtements de la Beauté et poursuivit son chemin.

 

Et la Beauté sortit aussi de la mer, mais ne trouva pas ses habits. Parce qu'elle était trop timide pour rester nue, elle s'habilla avec les vêtements du Laid. Et la Beauté poursuivit son chemin. 

 

 Et depuis ce jour, les hommes et les femmes prennent l'un pour l'autre.

 

Cependant, il en est qui ont aperçu le visage de la Beauté et ils la reconnaissent, malgré ses habits. Et il en est qui reconnaissent le visage du Laid, et ses vêtements ne le dissimulent pas à leurs yeux.

 


                                                                                KHALIL GIBRAN - L'errant

 

 

"Peu d'entre nous sont capables d'ajouter un fait à un autre et d'en faire une vérité". Comme Le Fou et Le Prophète, L'Errant nous entraîne à la recherche d'une sagesse tout humaine, qui récuse aussi bien les espoirs de l'au-delà que le mensonge des apparences.

 

Racontés avec le ton - et souvent l'humour - du fabuliste, ces courts apologues chantent "la beauté du monde, ses merveilles, ses miracles et le piège de ses séductions".

 

Ce texte posthume du grand poète Libanais est inédit en français.

 

L'errant - Editions des Mille et Une Nuits   

 

 

Khalil Gibran

1888-1931

 

GibranPoète et peintre libanais, Khalil Gibran est né en 1883, à Bécharré, au Liban, dans une très ancienne famille chrétienne. Son grand-père maternel était prêtre du rite maronite.

En 1894, il émigre avec sa mère à Boston. Mais en 1897, il retourne seul, au Liban, pour faire ses études à l'École de la Sagesse, à Beyrouth. En 1901, il visite la Grèce, l'Italie, l'Espagne, puis s'installe à Paris, pour étudier la peinture. C'est à cette époque qu'il écrit "Les Esprits Rebelles", livre qui fut brûlé sur la place publique de Beyrouth, par ordre des autorités turques, et qui fut condamné comme hérétique par l'évêque maronite.

En 1903, Gibran est rappelé en Amérique, au chevet de sa mère mourante. Il reste à Boston, où il s'exerce principalement à la peinture. En 1908, il revient à Paris, où il travaille à l'Académie Julian et à l'École des Beaux-Arts. Il fréquente Rodin, Debussy, Maeterlinck, Edmond Rostand ...

En 1910, il s'installe définitivement à New York où il se consacre à la peinture et à la poésie. C'est dans cette ville qu'il meurt en 1931. Son corps est ramené au Liban, où il repose désormais dans la crypte du Monastère de Mar Sarkis, à Bécharré.

Engagé dans une démarche spirituelle originale, il publie en 1928 son chef-d'œuvre "Le Prophète", aujourd'hui traduit dans le monde entier. Khalil Gibran voit et fait voir le vrai visage de la vie. D'images en images, il exalte le rêve, traduisant aussi bien la réalité la plus humble que les plus hautes aspirations de l'esprit. Car tout peut ouvrir sur l'infini.

Tout est jeu d'ombres et de lumière. Le mal n'est pas séparé du bien, ni le jour de la nuit. La rivière et la mer, le fruit et la racine, l'abeille et la fleur, tous ne font qu'Un.

"Lorsque vous travaillez, vous êtes une flûte. Et à travers son cœur les soupirs de vos heures se métamorphosent en mélodie"... Ainsi parle Al-Moustapha, l'élu, le bien-aimé, magicien du verbe, artisan de la sagesse.

D'une extraordinaire musicalité, ses textes éveillent la douce nostalgie d'une plénitude retrouvée ...
                                       
 

Eusthènes, 30 mai 2010                              

                         

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eusthenes - dans Bonnes pages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Propos maçonniques
  • Propos maçonniques
  • : Puissent ces quelques propos témoigner de la permanence de la recherche d'une vérité fuyante et incertaine accaparée par ceux qui - prétendant la détenir - voudraient l'imposer, même par la tyrannie. Ce blog n'engage que ses auteurs. Il est dédié à tous les frères et soeurs - orphelins d'un projet maçonnique exigeant et cohérent - pour des lendemains à repenser, à rebâtir, à rêver.
  • Contact

Google Translator

globeClick on the globe. Copy the URL of the blog page to be translated into the entry bar "Translating the next page". Indicate the desired translation : French to ...  Close the blog page in French

Commentaires

Vous pouvez me faire part de vos commentaires en cliquant sur ce lien

Droits

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments - photos, poèmes, articles personnels - publiés sur ce blog, de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit - électronique, papier ou tout autres supports - sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur.

Blog crée en février 2008 par Blog "Propos Maçonniques", Nom d'auteur et tous droits réservés.

© 2008 Blog "Propos maçonniques"