Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 14:24

Film anti-maçonnique de 1943.

  

FOaffiche

Avec la défaite de 1940 et dès l'entrée des allemands dans Paris, les loges sont perquisitionnées et pillées. Un décret frappe de nullité la Grande Loge de France, le Grand Orient De France et tous les groupes affiliés. Cette interdiction s'accompagne de violentes campagnes dans la presse et le cinéma sur le thème du complot judéo-maçonnique. Les Francs-maçons et les juifs sont désignés comme les responsables de la défaite et le film antimaçonnique "Forces Occultes" sort dans des salles des Champs-Élysées, puis est projeté dans des cinémas, en complément des actualités.

  

Le scénario de ce moyen-métrage de cinquante minutes a été réalisé par deux ex-frères : Jean Marquès-Rivière et Jean Mamy (sous le pseudonyme de Paul Riche). Ces hommes se sont tournés du côté des nazis dès 1941 et se sont dépensés sans compter pour éliminer toute résistance au régime de Vichy. Marquès-Rivière fuit la France dès la fin de la guerre sentant que ses positions ne lui éviteraient pas la peine capitale. En effet, il fut condamné à mort par contumace.

  

 

Le film

 

Un jeune député se fait remarquer par ses interventions fougueuses et patriotiques, par lesquelles il renvoie dos à dos communistes et capitalistes, tous exploiteurs du peuple. Ses collègues maçons lui proposent d'entrer dans leur obédience, il accepte. Mais il comprend vite que la franc-maçonnerie, alliée aux juifs, est un univers de combines obsédé par son pouvoir. Pacifiste et cosmopolite, elle a préparé la victoire de l'Allemagne. Il la quitte, mais la loge lui envoie deux tueurs qui le blessent. Sa femme le soigne et le sauve.

 

Sur cette trame, deux anciens maçons, Paul Riche, metteur en scène, et Jean Marquès-Rivière, scénariste, ont réalisé le seul film entièrement antimaçonnique de l'histoire. Commandité par Vichy, il connut un grand succès face au Tout-Paris, le 9 mars 1943. Des acteurs connus (Maurice Rémy, Boverio, Marcel Vibert) étaient à l'affiche, ainsi qu'une débutante prometteuse, Gisèle Parry. La presse collaborationniste lui assura un retentissement national.

 

Le film se veut réaliste. Il s'agissait de faire vrai en rendant le faux vraisemblable. Des scènes tournées au Palais-Bourbon (fermé) et prétendument au Grand Orient de France (interdit) lui donnent l'air de vérité que ses promoteurs recherchaient. Au peuple humilié par la défaite, on désignait les vrais responsables de l'abaissement de la France. Il fallait les punir.

 

Les physionomies caricaturales et antisémites, les lumières, une séance d'initiation, des parlementaires ridiculisés, font de cet ouvrage l'instrument que les pétainistes souhaitaient pour raviver la thèse du complot judéo-maçonnique, vieux cheval de bataille de l'extrême droite et des conservateurs religieux. Et liquider définitivement la République.

  
                                      

 

  

A propos de Forces occultes

 

Editions Véga - René Le Moal

 

Avec Jean-Louis Coy et Jean Robert Ragache

Images Olivier Moulaï et Maurice Lafourcade

 

 


Forces occultes, le complot judéo-maçonnique au cinéma (DVD)
envoyé par editions-tredaniel. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

 

 

Le livre et le DVD

 

Enfin en librairie, cette œuvre devenue historique pourrait figurer au palmarès des outils de propagande utilisés par les régimes totalitaires. Regarder le film et le faire voir est une nécessité pour tout humaniste, même au prix du malaise et de l'indignation qu'il suscite encore. Dans son livre, Jean-Louis Coy démonte les ressorts de la machination et, dans le bonus du DVD, Jean-Robert Ragache évoque avec lui cette période où le mensonge valait vérité.

 

 

 

FOlivreForces Occultes n'est pas et ne sera jamais un film banal ou insigni-fiant. Sulfureuse par son parcours chaotique de 1943 à nos jours, nocive par son idéologie, cette pellicule sans prétention artistique n'a vieilli que par le grain, le format ; son dessein n'a pas changé et porte toujours sa marque de fabrique.

 

Est-ce une particularité cinématographique ou un formidable instrument de propagande, au même titre que les mystifications télévisuelles et les autoroutes de l'information d'aujourd'hui, dont la quotidienneté pesante abolit le sens critique, maltraite l'opinion et barbarise l'esprit ?

 

FOdvd

Et si nous réfléchissons plus avant, à travers la vitrine de l'antimaçonnisme, de l'antisémitisme et de l'antiparlementarisme, données évidentes de Forces Occultes, ne distinguons-nous pas les prémices de l'image manipulée, l'ébauche appliquée des messages subliminaux visuels, autant de phénomènes mass-médiatiques si souvent appelés à réprimer la conscience des citoyens et formater leur opinion ?

 

                                                                  JEAN-LOUIS COY - Paris, Prades, décembre 2008

 

Eusthènes, 30 avril 2010                    

 

Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 21:19
  
fmp2.jpgPrésenté par France 5 et l'Express - Durée : 56'
Auteurs: Gabriel Le Bomin et Stéphane Khémis
Réalisation : Gabriel Le Bomin - Commentaire : Maurice Bénichou
Production : JEM Productions - SFP - avec la participation de France Télévisions -Année : 2009 -
Première diffusion : octobre 2009



Solide, carré, objectif, ce film chronologique lève le voile sur les relations entre la franc-maçonnerie et le pouvoir.
Cliquer pour agrandir
Comment cette société de pensée, fondée au début du XVIIIème siècle, est-elle passée de la réflexion philosophique à l'action politique, au point de marquer de son empreinte la fondation de la République ? Les nombreux témoignages d'une constellation de personnalités : historiens incontestés de la franc-maçonnerie, hommes politiques , francs-maçons et francs-maçonnes, exerçant (ou ayant exercé) les plus hautes responsabilités dans les principales obédiences maçonniques françaises, journalistes, entretiennent avec le spectateur un véritable dialogue, dont l'intérêt ne faiblit jamais.

Ce film remarquable, qui constitue un document historique de premier ordre, est soutenu par un texte de grande qualité, accompagné de nombreux documents particulièrement bien choisis, qui éclairent le propos et démontent les fantasmes suscités par la franc-maçonnerie en rendant compte de son combat pour toutes les libertés chèrement acquises qui nous semblent pourtant aujourd'hui, des évidences ...

Après l'excellent reportage diffusé sur Canal + : Franc-maçonnerie, un pouvoir au cœur de la République, dans la série spécial investigations et le film d'Alain Moreau : Grand Orient - les frères invisibles de la République 
- diffusé sur France 5 en juin 2008 - qui s'attache davantage à présenter la vie des loges et la démarche personnelle du franc-maçon, toutes celles et ceux qui s'intéressent à l'histoire et aux problèmes de société disposent aujourd'hui d'une trilogie qui présente, sans complaisance, la franc-maçonnerie telle qu'elle a été et telle qu'elle est aujourd'hui, mais qui reste riche d'un héritage qui constitue l'honneur et la fierté de tous les francs-maçons.


                                             
                                                    1/3 - La fondation de la République

La franc-maçonnerie est légaliste et sauf exceptions très rares, comme lors de La Commune de Paris, elle est non violente. Pour mettre en œuvre le projet de société élaboré par les loges, il faut donc gagner les élections. A partir de 1880, de plus en plus de francs-maçons entrent au gouvernement et en quelques années, plus d'un tiers des élus de la Chambre des Députés et du Sénat sont francs-maçons.

Pendant la période historique, allant de 1871 à 1905 : lutte contre la Restauration, loi de 1881, fondatrice de la liberté d'expression (et de la liberté de la presse), organisation de l'enseignement public, loi de 1901 sur la liberté d'association, lois autorisant le choix de ses obsèques et le divorce, et enfin en 1905, loi sur la séparation des églises et de l'Etat, la lutte de l'Ordre maçonnique pour la fondation de la République Sociale et Laïque, se transforme peu à peu en succès affermis, puis en triomphe et enfin en apothéose.

Les français républicains doivent un juste hommage à la franc-maçonnerie toute entière pour l'abnégation et
  le courage qu'elle a déployés pendant trente années ... Trente années qui comptent ...

 

 

Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 20:45

fmp2.jpg
                      


           2/3 - La Troisième République et les années sombres

Mais, après avoir réalisé l'intégralité de leur projet de société, les francs-maçons, qui militaient pour un nouvel ordre des choses, deviennent, alors que le pays s'enfonce dans la crise économique et que les conflits sociaux se durcissent, ceux qui profitent du système politique qu'ils ont établi, dans "la République des Frères". 

Les francs-maçons perdent alors une grande partie de leur influence sur la politique. En 1936, quelques francs-maçons participent au gouvernement du Front Populaire, qui n'est plus perçu  comme une action politique, mais comme Satan déchaîné s'emparant de la France. Ce qui a pour conséquence de créer la symbiose criminelle entre l'antisémitisme et l'antimaçonnisme : le (présumé) "complot judéo-maçonnique". L'extrême droite hystérique est alors prête pour le combat.

En juin 1940, la France a perdu la guerre. La Chambre du Front Populaire vote les pleins pouvoirs à Pétain dont l'entourage a comme premier objectif la destruction de la République, qui devient l'Etat Français. L'antimaçonnisme de Pétain est obsessionnel : "un juif n'est pas responsable de sa naissance, mais un franc-maçon l'est toujours de ses choix ..." dit-il.

Un service des sociétés secrètes est créé afin de poursuivre les francs-maçons. Une propagande anti-maçonnique est orchestrée. Une exposition antimaçonnique est organisée et le film "Forces occultes" est projeté à Paris puis en province.

La franc-maçonnerie est présentée comme responsable de la défaite et de l'effrondement de la France. A la libération, le bilan est lourd. Des centaines de maçons sont morts dans la Résistance et dans les camps de concentration. Les temples sont détruits et la franc-maçonnerie est exangue.
             
                                

                                       
                                                         
                                              
                                                                       

 

Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 19:45



fmp2.jpg

                          1/3 - La fondation de la République

(Le son semble enregistré sur un seul canal. Ne pas changer les réglages de votre ordinateur).

                                        
                                    3/3 - Sous l'égide de Grands Anciens ?     

La franc-maçonnerie sort du trou noir en 1950, mais elle n'a plus la même influence dans les institutions de la République. Avec la Quatrième République, c'est le retour du régime parlementaire avec ses majorités mouvantes et instables. Contrairement à la Troisième République, la Quatrième République est ouverte aux catholiques, car ce qui crée désormais la légitimité républicaine, ce n'est plus la laïcité, mais la Résistance. Le grand parti nouveau, le MRP, est dirigé par des démocrates chrétiens.

En 1958, le vote des pleins pouvoirs au Général de Gaulle inquiète les francs-maçons, car le pouvoir personnel est contraire à la tradition républicaine. Et il est clair que l'influence de la franc-maçonnerie ne pourra plus jamais être ce qu'elle a été sous la Troisième République. Les gouvernements du Général de Gaulle comptent peu de francs-maçons.

Dans les années 1960 - 1970, la franc-maçonnerie revient dans le jeu politique en intervenant sur quelques dossiers, notamment les lois sur la contraception et l'interruption volontaire de grosssesse. Et après des décénnies d'oubli, les médias font de la franc-maçonnerie un sujet de presse récurent.

Des francs-maçons de gauche participent à l'élaboration des cent dix propositions de François Mitterrand. Après son élection en 1981, un certain nombre d'entre eux entrent au gouvernement.  La franc-maçonnerie revient en grâce. Les idées maçonniques portées par la Gauche aboutissent à l'abolition de la peine de mort, la libéralisation des ondes et à l'instauration de nombreuses autres libertés. ...

Seul le projet de la loi Savary - cher aux francs-maçons - sur la création d'un grand service unifié de  l'Education Nationale, doit être retiré. Mais 1983 est la fin de 1981. Et la  crise d'identité qu'elle connait en 1995 pose alors la question : "A quoi sert la franc-maçonnerie ?" ...

Plus la franc-maçonnerie perd d'influence réelle sur le pouvoir, plus son influence fantasmée monte en puissance. Aujourd'hui, est-elle une boite à idées, une gardienne du Temple Républicain ? ... A partir du moment où il y a mystère, secret, cela génère des fantasmes. Sans doute, les francs-maçons auraient-ils intérêt aujourd'hui à jouer la clarté, à exposer librement ce qu'ils sont et ce qu'ils font,  notamment en publiant les travaux réalisés dans les loges.

                                              
                                       


 

 

Repost 0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 06:08

Ecouter l'article


FreresinvGRAND ORIENT
,
LES FRÈRES INVISIBLES DE LA RÉPUBLIQUE


Auteur : Alain Moreau - Réalisation : Patrick Cabouat - Durée : 52'
Commentaire : Pierre Bouteiller -
Production : France 5 / Program 33 - Année : 2005
Première diffusion : juin 2006 -
Rediffusion mardi 22 avril 2008 à 21:45 (câble, satellite et TNT).

Le DVD est disponible avec le numéro 1948 du POINT 14 janvier 2010.

Cliquer pour agrandir

En France, la franc-maçonnerie regroupe quelque 130 000 personnes. Un nombre volontairement limité, mais qui représente une influence et un pouvoir indéniables. Importée d'Angleterre, la franc-maçonnerie, association à caractère philanthropique, est née en France en 1773. Aujourd'hui, ses détracteurs lui reprochent de s'être affranchie des relais démocratiques, d'influer sur les débats politiques et de manquer de transparence. Ce document, qui étudie le Grand Orient de France, revient sur l'histoire de la franc-maçonnerie, analysant son poids actuel sur la scène nationale et internationale, ses rites et ses pratiques.
                              
                                      
Présentation de Camille Flocon

Avec Grand Orient, les frères invisibles de la République, Alain Moreau et Patrick Cabouat se sont attachés à retrouver, de la naissance de la franc-maçonnerie au XVIIIe siècle à aujourd'hui, les moments forts d'une histoire qui n'a jamais cessé d'intriguer.

2002. Les grandes manoeuvres présidentielles venaient d'être lancées. A l'approche de l'échéance électorale suprême de la vie politique française, de Jospin à Chirac, de Jean-Pierre Chevènement à Robert Hue en passant par Noël Mamère, les candidats ont entrepris de s'attirer les bonnes grâces des obédiences maçonniques, et principalement du Grand Orient de France. Jospin ira jusqu'à baptiser son siège de campagne "l'Atelier", incontestable oeillade au vocabulaire maçonnique.

Mais qui s'agit-il de séduire ? En France, les francs-maçons du Grand Orient de France sont environ 45 000. Bien moins que deux électeurs sur mille, un électorat négligeable. La principale obédience maçonnique serait-elle, aux yeux des candidats, un contre-pouvoir si puissant qu'il faille nécessairement composer avec elle ? Ou bien délivrerait-elle un indispensable adoubement républicain ? Qu'en est-il du pouvoir occulte qu'on prête aux francs-maçons? Quelle place singulière occupent-ils dans la société en général, et dans la République en particulier ? Que répondent-ils aux reproches d'affairisme ?

                                                    Visionner le film - version intégrale
 

                                                 1/3 - Frères Invisibles de la République



Qu'est-ce qu'être franc-maçon aujourd'hui ? Comment le devient-on ? Que cherche-t-on en loge ? Le Grand Orient ne souffre-t-il pas de ne plus être au centre de la République, lui qui s'en voulait la religion? Est-il en mesure d'aborder le nouveau siècle et de peser, comme par le passé, sur la vie de la cité et les institutions ?

A ces interrogations, Grand Orient, les frères invisibles de la République répond en interpellant simples maçons, historiens, anciens Grands Maîtres et responsables du Grand Orient de France. Rompant non sans réticence avec sa tradition de discrétion, pour ne pas dire de secret, l'obédience s'est prêtée au jeu, et a même permis qu'une caméra filme une "tenue" dans l'une des loges maçonniques les plus anciennes de France.

                                                         Voir la suite du film


Maj 24 02 2010 *

 

Repost 0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 05:09

Ecouter l'article


FreresinvGRAND ORIENT
,
LES FRÈRES INVISIBLES DE LA RÉPUBLIQUE


                           Visionner le film version intégrale

La première partie du film est visible dans l'article précédent, car les trois vidéos ne se chargent pas correctement sur un seul article.


                        1/3 - Frères Invisibles de la république
 
                        2/3 - Frères Invisibles de la République

 
 



Si les responsables en place ont donc bien joué le jeu de la transparence, ils ne représentent pas pour autant l'opinion unanime des francs-maçons du Grand Orient de France. Il existe de sérieuses raisons de penser que le poids de l'histoire pèse encore si fortement chez beaucoup de frères qu'ils refusent tout ce qui pourrait selon eux être de nature à entamer leur "invisibilité".

                                                         Voir la suite du film
                                                       

Maj 24 02 2010 *

 

Repost 0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 04:09

Ecouter l'article


FreresinvGRAND ORIENT
,
LES FRÈRES INVISIBLES DE LA RÉPUBLIQUE

                             


Si les responsables en place ont donc bien joué le jeu de la transparence, ils ne représentent pas pour autant l'opinion unanime des francs-maçons du Grand Orient de France. Il existe de sérieuses raisons de penser que le poids de l'histoire pèse encore si fortement chez beaucoup de frères qu'ils refusent tout ce qui pourrait selon eux être de nature à entamer leur "invisibilité".


3/3 - Frères Invisibles de la République


3/3 -Francs Maçons - Frères Invisibles de la République
envoyé par Up-Date. - L'info video en direct.

"Mais aujourd'hui, les Frères du Grand Orient, s'ils veulent égaler leurs prédécesseurs, vont devoir sérieusement tailler, retailler et polir leur pierre ... Enfin, il serait bienvenu de ne plus refuser l'initiation des femmes, au prétexte que les usages ne l'avait pas envisagée en 1723" ...


Maj 24 02 2010 *

 

Repost 0

Présentation

  • : Propos maçonniques
  • Propos maçonniques
  • : Puissent ces quelques propos témoigner de la permanence de la recherche d'une vérité fuyante et incertaine accaparée par ceux qui - prétendant la détenir - voudraient l'imposer, même par la tyrannie. Ce blog n'engage que ses auteurs. Il est dédié à tous les frères et soeurs - orphelins d'un projet maçonnique exigeant et cohérent - pour des lendemains à repenser, à rebâtir, à rêver.
  • Contact

Google Translator

globeClick on the globe. Copy the URL of the blog page to be translated into the entry bar "Translating the next page". Indicate the desired translation : French to ...  Close the blog page in French

Commentaires

Vous pouvez me faire part de vos commentaires en cliquant sur ce lien

Droits

Conformément au code de la propriété intellectuelle (loi n° 57-298 du 11 mars 1957). Il est interdit d'utiliser et/ou reproduire et/ou représenter et/ou modifier et/ou adapter et/ou traduire et/ou copier et/ou distribuer, l'un des quelconque éléments - photos, poèmes, articles personnels - publiés sur ce blog, de façon intégrale ou partielle, sur quelque support que ce soit - électronique, papier ou tout autres supports - sans l'autorisation expresse et préalable de l'auteur.

Blog crée en février 2008 par Blog "Propos Maçonniques", Nom d'auteur et tous droits réservés.

© 2008 Blog "Propos maçonniques"